ASSOCIATION ETCAETERA
ASSOCIATION ETCAETERA

LES BASSES

Chantent les notes les plus graves. Et ceci explique cela. Ce sont des gens impassibles, dignes de confiance, plus barbus que les autres. Les basses se sentent perpétuellement mal aimés, mais ils sont eux-mêmes convaincus que ce sont eux qui ont la partie la plus importante (un avis partagé par les musicologues, mais certes pas par les sopranes ou les ténors).... Même s’il s’agit de la partie la plus ennuyeuse de toutes, où ils chantent toujours la même note (ou à la quinte) pour une page entière. Ils compensent cet ennui en chantant le plus fort possible – la plupart des basses sont des joueurs de tuba nés. Les basses sont le seul pupitre qui puisse se plaindre régulièrement d’avoir à chanter si bas et ils font d’horribles grimaces lorsqu’ils essaient d’atteindre des notes très basses. Les basses sont des gens charitables, mais leur charité n’est pas grande à l’égard des ténors, qu’ils considèrent être des poseurs finis. L’une des choses les pires pour les basses, c’est de chanter avec les ténors. Les basses aiment les altis sauf lorsque c’est un duo et que les altis ont la partie belle.

Quant aux sopranes, elles sont simplement dans un univers opposé que les basses jugent incompréhensible. Ils ne peuvent pas imaginer, quand elles font des fautes, que l’on puisse chanter si haut et si mal. Lorsqu’une basse se trompe, les autres basses le couvrent, il peut alors poursuivre tranquillement son chemin en sachant que, une fois ou l’autre, d’une manière ou d’une autre, il se retrouvera dans la bonne tonalité.